Funky Topo/Parole d'expert

Funky topo : ce que votre « popo » dit de vous

On dit souvent qu’on “est ce que l’on mange” (“you are what you eat”!)… Mais ça passe aussi par ce qui sort 😉 Et si on mettait aussi l’accent sur ce que notre caca dit de nous ?! Moins sexy, je vous l’accorde, mais tout aussi important !

Même si parler caca est souvent tabou, cela est essentiel pour une santé optimale. Alors, parlons-en !

 

Le caca, c’est quoi ?

C’est ce que le corps rejette après avoir absorbé tous les nutriments dont il a besoin pour fonctionner. C’est donc tous les résidus de notre alimentation, toutes les choses que nous n’avons pas digérées. En temps normal, il est constitué essentiellement d’eau (en majeure partie), de fibres, de mucus, de bactéries intestinales et de cellules mortes !

D’ailleurs, la nourriture que l’on mange met entre 1 à 3 jours pour être évacuée. Très souvent, des difficultés à digérer remontent donc à des aliments consommés quelques jours plus tôt !

 

Montre-moi ton caca, je te dirai qui tu es

La texture des selles : la classification de Bristol

Tous les types de selles qui existent sont répertoriés dans l’échelle de Bristol ci-dessous :

La couleur des selles

Marrons : c’est la couleur normale des selles, tout va bien !

Vertes : c’est certainement que vous avez consommé beaucoup d’aliments verts ! Ou que vous avez digéré rapidement. Pas d’inquiétude particulière à avoir dans ce cas !

Blanchâtres/grisâtres : un canal biliaire peut être obstrué, ou bien cela peut être dû à certains médicaments, ou encore à un problème au niveau du foie ou du pancréas. Il est préférable de consulter un médecin !

Jaunes : et mal odorantes, c’est qu’il y a une consommation de graisses trop importante ou bien que les graisses sont mal digérées. Mieux vaut également consulter un médecin !

Noires : la couleur noire est synonyme de selles qui contiennent du sang qui a été digéré. Il est cette fois impératif de consulter un médecin. Cette couleur peut également provenir d’un traitement d’une carence en fer — un médecin pourra vous orienter !

Rouges : c’est tout simplement la couleur du sang. Si vous en avez dans vos selles, c’est peut-être le résultat de lésions dans l’intestin. Là aussi, il est impératif de consulter un médecin. Si le sang provient de l’anus (que vous trouvez du sang sur votre feuille de papier toilette en vous essuyant), il peut être le résultat de fissure anale ou d’hémorroïdes ; et encore une fois, prenez rendez-vous avec un médecin !

 

Qu’est-ce qu’un caca “normal” ?

Chacun est unique et différent, la “norme” est donc forcément une généralité 🙂 Fiez-vous avant tout à ce que vous ressentez : si vous n’avez pas de problèmes de digestion, que vous n’avez pas mal au ventre et que vous avez un bon transit : pas d’inquiétude !

On dit qu’un transit « normal » correspond de une à deux défécations par jour environ, avec des selles de consistance moyenne entre le type 3 et le type 5 sur l’échelle de Bristol.

Si vous allez aux toilettes plusieurs fois par jour avec des selles de type 6-7 et ce de manière très récurrente, c’est que vous avez un transit accéléré (des diarrhées). Si c’est une fois de temps à autre, pas d’inquiétude, c’est tout à fait normal !

Si vous allez aux toilettes moins de 3 fois par semaine et avec des consistances de type 1-2 et ce de manière récurrente, votre transit est ralenti : c’est la fameuse constipation ! À nouveau, si c’est assez exceptionnel pas d’inquiétude à avoir 🙂

 

Comment avoir des selles optimales ?

D’abord, mangez des fibres ! On les trouve principalement dans les fruits et légumes. Aussi, quand vous mangez des féculents (riz, pâtes…), favorisez les produits complets ou semi-complets. Il faut environ 25 à 30g de fibres par jour pour un transit normal.

En revanche si vous êtes sujet aux diarrhées, mieux vaut limiter les fibres et manger des fruits et légumes plutôt cuits. Évitez également les fibres insolubles (la peau des fruits et des légumes, le son de blé, les céréales complètes, les graines oléagineuses, les choux, les légumineuses…), qui irritent l’intestin encore plus.

Ensuite, buvez au moins 1,5L d’eau par jour ! Cela permet de bien hydrater les selles et d’éviter la constipation. Et si vous souffrez de diarrhée, boire beaucoup d’eau évite de se déshydrater !

Enfin, bougez ! Une activité physique régulière et quotidienne (de la marche, de la natation, de la gym…) stimule les organes internes et aide à l’avancement des matières fécales.

 

Sur ce, on vous souhaite un très bon passage aux toilettes 😉

Laissez-nous un commentaire