Funky Topo

Que penser des cures détox ? 

Janvier est l’époque des nouvelles bonnes résolutions… Parmi lesquelles figurent très souvent en premier lieu « me mettre au sport » et « manger healthy ». Évidemment, pour mettre le pied à l’étrier, la tentation d’une cure détox est très forte… Oui, mais est-ce vraiment nécessaire ?

Merci à notre diététicienne-nutritionniste en chef, Alicia Sicardi, pour avoir rédigé cet article et nous avoir fourni tous ces conseils 🙂

 

Qu’est ce que la “détoxication” pour notre organisme ?

Il s’agit d’un processus naturel par lequel notre corps élimine les substances toxiques.

Les organes naturels et principaux de détoxication sont :

  • le foie : qui capte les substances toxiques et les inactive en les transformant ;
  • les reins : qui eux éliminent les substances préalablement inactivées par le foie et les relâchent dans les urines.

Ces deux organes sont aussi soutenus par la peau, les intestins et les poumons pour éliminer.

 

Quelles sont les substances toxiques ?

Il y a tout d’abord des substances dites endogènes qui sont produites par notre corps lui-même lorsqu’il fait les réactions chimiques nécessaires à son métabolisme. Et pour éliminer ces substances, le corps est bien équipé et sait le faire tout seul : c’est un des jobs du foie !

 Il y a, cependant, également des substances exogènes : les médicaments, le tabac, l’alcool, les pesticides, les nanoparticules, les perturbateurs endocriniens, on en passe et des meilleurs… Et là aussi, notre corps possède des systèmes capables de se débarrasser de ces substances. Mais quand elles sont en trop grandes quantités, le foie est en sur-action. Débordé, il s’épuise donc et les substances toxiques peuvent être moins bien éliminées.

 

Donc les cure détox, c’est utile ?

Il est important de rappeler qu’il n’y a pas un produit miracle, ni une approche générale qui va vous permettre de vous nettoyer complètement ! Le corps fonctionne en permanence, donc nous produisons des déchets tout le temps… et il n’y a rien de plus NORMAL ! 

De plus, nos modes de vie nous exposent perpétuellement aux substances toxiques exogènes et pour le coup, le mieux que l’on puisse faire avant d’essayer de les éliminer de notre corps c’est de les limiter. Retenons que les « cures détox » sert à supprimer les « symptômes des excès » pendant quelques temps (et encore…) mais ne s’attaquent pas aux causes profondes. Ainsi, n’oublions pas que “l’intox” ne vient pas vraiment des excès alimentaires à Noël… mais bien de nos modes de vie sur toute l’année ! Au lieu de compenser les excès des fêtes pendant le mois de janvier pour recommencer à se polluer les 11 autres mois de l’année, on peut peut-être investir notre énergie pour mettre en place une stratégie réaliste & durable pour se sentir bien 🙂

 

7 conseils pour aider mon corps dans sa détox

1. Le sommeil

Reposez-vous si vous êtes fatigué.e, l’hiver est une saison d’introspection et de calme. Il n’y a donc aucun mal à s’accorder des pauses, des siestes, des moments calmes… Votre foie en a besoin pour avoir toute l’énergie nécessaire pour faire son travail !

 2. Le sport

Faites du sport oui, mais un sport qui vous plaît profondément et que vous ne faites pas que pour vous donner bonne conscience. Pensez aussi qu’il vaut mieux en faire un peu tous les jours, que beaucoup une seule fois par semaine !

3. La nature

Prenez l’air, surtout si vous habitez dans une grande ville et que vous avez tendance à subir beaucoup de stress. Allez dans les parcs, marchez, imprégnez-vous de la nature environnante pour décompresser et aérer vos poumons ! 

4. L’esprit zen

Pratiquez des exercices de respiration et de méditation pour réduire votre stress 🙂

5. L’alimentation

Mangez des produits bruts et cuisinez au maximum, et n’oubliez pas de mettre de la couleur dans votre assiette : les fruits et légumes sont des sources d’antioxydants naturels qui aident à la détox ! Mangez en conscience en respectant vos besoins physiologiques de faim et en écoutant vos signaux de satiété pour ne pas surcharger vos intestins.

6. Les polluants évitables

Nous ne le répéterons jamais assez mais : en limitant l’alcool et le tabac, vous rendez un fier service à tout votre corps 😉 ! Faites aussi attention à votre consommation de café et d’excitants. 

7. Les plantes & les autres compléments

Si vraiment vous souhaitez prendre un complément, privilégiez d’abord les tisanes de plantes qui soutiennent les organes d’élimination. 

Pour tous les autres compléments alimentaires, consultez votre médecin ou un naturopathe compétent, tout du moins un professionnel de la santé qui puisse vous orienter.

Évitez l’auto-médication, car les compléments alimentaires ne sont pas sans conséquences et peuvent empirer le phénomène s’ils ne sont pas réellement adaptés à votre cas !

 

Cet article vous a plu ? Retrouvez encore plus de conseils dans nos autres articles « Funky topo » 🙂

Laissez-nous un commentaire