Loading logo Funky Veggie

Livraison offerte à partir de 35€ d’achats en point relais

Un e-book "Détox anti-détox" offert à partir de 40€ d'achats !

Livraison offerte à partir de 35€ d’achats en point relais

Un e-book "Détox anti-détox" offert à partir de 40€ d'achats !

Panier0 Article

Livraison offerte par Colissimo à partir de 50€
Minimum de commande à 20€
Livraison offerte en points relais à partir de 35€
E-book "Détox anti-détox" offert à partir de 40€
Livraison offerte par Colis Privé à partir de 40€
Livraison offerte par Colissimo à partir de 50€
Minimum de commande à 20€
Votre panier est vide
February 12, 2021

6 étapes pour bien ranger sa cuisine

Lifestyle

Tout d’abord, merci à Marie QUERU, créatrice de L’ARRANGEUSE, de nous avoir donné ses précieux conseils pour ranger sa cuisine. Avec l’Ecologie d’Intérieur®, elle repense les espaces et donne un nouveau regard sur les objets et la consommation, pour améliorer durablement notre quotidien et libérer les esprits.

Après notre dressing et juste avant les placards de notre salle de bain, la cuisine est l’une des pièces qui subit le plus la triple pollution (visuelle, mentale et environnementale). Le plan de travail occupé par l’électro-ménager volumineux, les placards pleins à craquer d’objets lourds et encombrants, le frigo en pagaille et les stocks alimentaires en perditions sont notre lot quotidien… Cette triple pollution complique notre quotidien pourtant déjà bien difficile ! Heureusement, pas de fatalité. Avec l’Ecologie d’Intérieur®, découvrez 6 principes simples pour bien ranger sa cuisine.

 

1. Avant toute chose : « Rien ne sert de ranger sans trier ! »

Principe fondamental absolu, n’espérez pas vous en tirer sans tri. Ranger sa cuisine sans l’avoir triée au préalable ne réglera pas votre problème. Et tel Sisyphe sur son rocher, vous serez condamné.e à recommencer éternellement votre besogne !

Alors sortez tout de vos placards, videz vos tiroirs et votre plan de travail, et faites taire votre cerveau qui vous incite à tout garder. Pour trier rapidement et efficacement, faites confiance à votre instinct. Ne gardez que les objets pour lesquels vous n’avez aucun doute. C’est aussi simple que ça !

D’ailleurs, n’hésitez pas à donner les ustensiles de cuisine dont vous souhaitez vous séparer à des association près de chez vous, du type Emmaüs. Et pour les basiques alimentaires, vous pouvez vous tourner vers les Restos du Cœur par exemple 🙂

 

2. Commencez par catégoriser vos objets et aliments

La deuxième étape pour ranger sa cuisine consiste à faire des groupes d’objets appartenant à :

La même catégorie d’usage : les objets pour cuire, les objets pour couper, les objets pour stocker…
La même catégorie de matière : les objets en verre, ceux en métal, ceux en céramique…
• Ou encore des catégories correspondantes à vos routines : les aliments du petit déjeuner, ceux pour le gouter, ceux pour l’apéro, etc.

Il n’y a pas de catégories prédéfinies ! C’est à vous de trouver celles qui correspondent le mieux à vos habitudes, votre quotidien et votre style de vie.

Les objets d’une même catégorie doivent être rangés ensemble, selon la logique qui est la plus utile pour vous !

 

3. Rendez tout visible d’un seul coup d’œil

Les objets hors de notre vue seront systématiquement oubliés ! C’est ainsi que des stocks de nourriture périment sans même que vous ayez le temps de vous en rendre compte… Ou que vous vous retrouvez à acheter des choses en double, tout simplement car vous aviez oublié que vous les aviez déjà.

Cela ne veut évidemment pas dire que tout doit être exposé dans votre cuisine, bien au contraire ! Mais plutôt que votre système de classification doit être suffisamment clair et intuitif pour vous permettre de vous y retrouver en un seul coup d’œil.

Pour cela, usez et abusez des contenants au travers desquels vous pouvez apercevoir le contenu, tels que les bocaux transparents ou les paniers ajourés… Pensez à l’étiquetage pour tout ce qui n’est pas transparent ou utilisez des codes couleurs pour aider votre œil à se repérer rapidement !

N’hésitez pas à utiliser tous les contenants que vous avez déjà chez vous et qui ne trouvent pas encore de réelle utilité, plutôt que d’acheter. Par exemple, vous pouvez réutiliser le pot en verre de votre pâte à tartiner OUF! pour y mettre des noix, des épices… Lui-même constitué de 40% de verre recyclé, cela continue à lui offrir une nouvelle vie !

 

4. Veillez à ce que tout soit facilement accessible

Un problème récurrent dans la cuisine est que votre rangement peut être parfait sur le moment, mais sans jamais le demeurer très longtemps ! Pourquoi tant de haine ? L’explication est toute simple : nous cherchons toujours à économiser nos mouvements et notre énergie. Si pour attraper un objet vous devez en déplacer deux autres, vous le ferez peut-être une fois mais rarement deux, et certainement pas trois ! Très rapidement, vous n’aurez plus le courage de déplacer autant d’objets et le chaos reviendra inexorablement…

Alors dès le départ, simplifiez-vous la vie et faites en sorte que pour attraper un objet vous n’ayez qu’une ou deux actions à faire, maximum.

Par exemple, disposez de l’avant à l’arrière de votre placard une ligne de verres similaires, surélevez les objets qui sont au fond du placard pour les attraper plus facilement (comme ceci !). Respectez votre anatomie quand vous pensez à votre organisation ! Placez les choses lourdes en bas et les plus légères en haut. Dans un tiroir à couvert, placez les couteaux à droite et les fourchettes à gauche, vous gagnerez du temps au moment de mettre la table !

Et évidemment, rendez plus accessibles les objets que vous utilisez le plus souvent !

 

5. Choisissez de contenir pour mieux maintenir !

Les objets sont inanimés et pourtant ils ne tiennent pas en place ! En tout cas pas tout seuls ! Un peu de discipline leur fera le plus grand bien…

Pour éviter que les objets ne tombent, ne se renversent, ou ne se mélangent et que la pagaille revienne en force dans votre cuisine, il faut contenir ensemble les objets d’une même catégorie.

Grâce à des séparateurs dans vos tiroirs, des boites dans vos placards ou des pots sur votre plan de travail… vous assurerez le maintien de l’ordre pour longtemps !

Si en plus vos contenants sont visuellement cohérents et en matière plus durable ce sera encore mieux !

 

6. Optimisez votre espace, pensez vertical !

Pour optimiser un espace, rien ne vaut la verticalité, c’est imbattable ! Nombre d’objets peuvent être placés verticalement pour mieux exploiter l’espace. Challengez-vous, prenez l’objet dans vos mains et tournez-le dans tous les sens et dans toutes ses dimensions. Peut-être que vous l’avez toujours posé à plat, mais est-ce qu’il pourrait se tenir debout sur un de ses côtés ?

Vous pouvez placer vos ustensiles debout dans des bocaux, créer des piles d’assiettes similaires, stocker les couvercles de vos boites de conservation sur la tranche, disposer vos planches à découper droites comme des « I » et même conserver vos carottes à la verticale dans votre frigo !

 

Et pour parfaire encore d’avantage le résultat…

Donnez-vous quelques objectifs pour pimenter :

Faites en sorte que votre plan de travail soit le plus vide possible.
Essayez d’éliminer les packagings bavards au profit de contenants neutres.
Remplacez les éléments polluants par leur équivalent plus durables.
Gardez quelques objets que vous avez plaisir à regarder pour décorer !

 

Cet article vous a plu ? Pour aller un plus loin, on vous conseille cette vidéo IGTV que nous avions tournée avec Marie. Ou rdv sur son site L’ARRANGEUSE 🙂

Blue book icon

Recevez gratuitement notre e-book

Découvrez les recettes complètement OUF de notre Funky communauté !