Loading logo Funky Veggie

Livraison offerte à partir de 35€ d’achats en point relais

Un e-book "Détox anti-détox" offert à partir de 40€ d'achats !

Livraison offerte à partir de 35€ d’achats en point relais

Un e-book "Détox anti-détox" offert à partir de 40€ d'achats !

Panier0 Article

Livraison offerte par Colissimo à partir de 50€
Minimum de commande à 20€
Livraison offerte en points relais à partir de 35€
E-book "Détox anti-détox" offert à partir de 40€
Livraison offerte par Colis Privé à partir de 40€
Livraison offerte par Colissimo à partir de 50€
Minimum de commande à 20€
Votre panier est vide
July 15, 2021

Le régime cétogène : qu’est-ce que c’est ?

Santé & bien-être

Merci à Lucile Champy, consultante en alimentation, de nous avoir partagé ce petit topo sur le régime cétogène !

Il fait trembler l’industrie Weight Watchers, il est strictement à l’inverse des autres tendances de perte de poids et contraire à notre façon de manger, et pourtant, le régime cétogène est PARTOUT. Les stars s’y mettent, les All Blacks ne jurent que par eux, des livres spécifiques envahissent les rayons, alors qu’en est-il réellement ? Zoom sur ce régime qui est bien plus qu’un régime.

 

Le principe

Le principe de base de l’alimentation cétogène consiste à éliminer drastiquement les glucides de ses assiettes. D’ordinaire, en moyenne, la répartition alimentaire se fait de cette manière :

– 50 à 55 % de glucides
– 35 à 40% de lipides
– 10 à 20% de protéines

Dans le cadre d’une alimentation cétogène, la division change complètement pour devenir en moyenne :
70 à 80% de lipides
15 à 20 % de protéines
5 à 10% de glucides

Cette manière de manger qui va à l’encontre de ce que l’on applique au quotidien nous permet de limiter la montée du taux d’insuline. Dans notre alimentation quotidienne, gavée de féculents et de sucres raffinés, cette hormone est malheureusement trop sollicitée, entraînant le stockage de graisses et nous empêchant au passage de les brûler.

Dans le cadre d’une alimentation cétogène, l’organisme ne reçoit plus sa dose de « carburant » habituel (les glucides) et doit donc se remettre à un plan B : les lipides. Pour compenser ce faible apport de glucides, il produit de plus en plus de corps cétoniques, des molécules qui vont servir de carburant pour que le corps puisse continuer à fonctionner normalement. Ces corps cétoniques, on les produit tous lorsque l’on fait un jeûne (surtout un jeûne prolongé). Ainsi, le régime cétogène mime le jeûne, même si l’on continue de manger, pas mal non ?

Et encore mieux : pour fabriquer ces corps cétoniques, le corps va puiser à la fois dans les graisses de notre assiette, mais aussi dans… nos réserves ! C’est pourquoi le régime cétogène est en passe de devenir très populaire chez les personnes qui souhaitent perdre du poids.

 

Plus qu’un régime

Si elle est à la mode pour ses effets sur la perte de poids, l’alimentation cétogène s’avère aussi prometteuse sur de nombreuses maladies.

Outre ses effets positifs sur la glycémie et les personnes atteintes d’insulinorésistance (diabétiques et obèses), de multiples études ont montré ses bienfaits sur le cerveau : épilepsie pour limiter les convulsions, Alzheimer, que l’on appelle d’ailleurs officieusement « diabète de type III »… Bien mené, il pourrait être une véritable arme contre les maladies liées à l’inflammation (asthme, arthrose, maladies auto-immunes…). Il est aussi un espoir dans le monde du cancer, en support des traitements, dont on connaît maintenant le rôle de la métabolisation des sucres dans leur genèse.

 

Un régime bon pour la santé… Mais à quelques conditions !

Passer à l’alimentation cétogène, ça ne consiste pas à arrêter les pâtes pour se ruer sur la charcuterie, les fromages et le beurre.

Pour être bénéfique sur la santé, l’alimentation cétogène doit être la plus équilibrée et hypotoxique possible : les produits laitiers doivent être limités au maximum, les protéines animales bien sélectionnées et consommées sans excès, et le gluten abandonné (les céréales ne sont de toute façon pas autorisées dans ce régime), au profit de mets riches en vitamines et minéraux.

Ainsi, le quotidien alimentaire chez une personne ayant adopté une alimentation cétogène sera riche en huiles extra-vierges et pressées à froid (huile de cameline, huile de coco, huile TCM, huile d’olive…). Les assiettes comprendront :

– des graines et des oléagineux (graines de chia, lin moulu, amandes, noix…),
– des petits poissons gras, de la viande blanche et des œufs bio nourries aux graines de lin chez les non veggies ;
– du tofu, tempeh et des algues chez les veggies,
– et surtout des légumes bio pauvres en glucides (courgettes, brocolis, concombres, poireaux…)
– ainsi que des herbes aromatiques et épices.
– Les fruits autorisés seront l’avocat, les olives, les noix de coco et en plus petites quantités les fruits des bois.
– Les superaliments tels que le cacao cru non sucré, la spiruline, l’açaï pourront également être gardés, toujours dans cette optique d’enrichir au maximum la densité nutritionnelle de votre assiette, malgré la réduction drastique des glucides.

 

Moralité

Le régime cétogène s’avère être une alternative très intéressante pour les gens désireux de perdre du poids et ceux qui souhaitent chouchouter leur santé, à condition, comme nous l’avons vu, d’être bien mené.

Pour autant, il est très contraignant, fastidieux à mettre en place dans un monde où le sucre est absolument partout, et surtout difficile à suivre d’un point de vue social et familial. Il n’est pas obligatoire d’être aussi extrême pour prendre soin de soi, cependant n’hésitez pas à garder le meilleur de ce régime en limitant votre consommation de féculents et produits transformés et en privilégiant de bonnes sources de graisses plus naturelles et anti-inflammatoires.

Si ce régime vous tente, je vous conseille vivement de vous faire accompagner par un professionnel ce de type d’alimentation, et ce encore plus si vous souffrez d’une maladie, car il demande une grande rigueur, nécessite une période de transition, et il existe quelques contre-indications.

 

Cet article vous a plu ? Retrouvez de nombreux autres sujets autour de l’alimentation santé sur le compte Instagram de Lucile, sur lequel elle partage des mini stories éducatives !

Blue book icon

Recevez gratuitement notre e-book

Découvrez les recettes complètement OUF de notre Funky communauté !