Parole d'expert

Effets du soja sur la santé : on démêle le vrai du faux

Après notre article sur le gluten, c’est au soja que l’on s’attaque… Perturbateur endocrinien, hormones, OGM, bio… On entend beaucoup de choses sur le soja… Et ça, ça n’aide pas à consommer en toute sécurité ! C’est là que la Funky Team débarque et enquête pour tout vous dire sur les effets du soja sur la santé 😎

Poke à Elvire qui nous a suggéré cet article sur le soja ! S’il y a des sujets que vous avez envie qu’on creuse, dites-le nous 😘

Euh… Le soja, c’est quoi ?

Posons bien les bases avant de rentrer dans le coeur du sujet : le soja, qu’est-ce-que c’est vraiment ?

Le Larousse (notre fidèle ami) définit le soja comme une « légumineuse originaire de la Chine et du Japon. Le soja ressemble à un haricot et cultivée pour ses graines ».

Aujourd’hui, on le retrouve sous tout plein de formes : lait de soja, tofu, sauce soja, pousses de soja, protéines de soja texturées, etc… Difficile de passer à côté quand on mange vegan puisque le soja est une très bonne source de protéines. En plus, il remplace très bien la viande (en apports et aussi en texture).

On dirait bien une plante plutôt sympa, non ? Pourtant, depuis des années, elle est critiquée et fait l’objet de rumeurs… Le soja, plante maudite ? *Cette phrase est digne d’être le titre d’une émission d’Enquête exclusive, non ? 😂*

Le soja et les OGM

Tout le monde est un peu perdu avec les OGM…

Un OGM ou organisme génétiquement modifié, qu’est-ce-que c’est ? Quand il s’agit de nourriture (les PGM), c’est tout simplement une plante qui a poussé depuis une graine dont les gènes ont été modifiés par l’Homme.

Depuis le début de l’agriculture, on choisit les plants les plus forts, les plus résistants et on les sélectionne au détriment des plus « faibles ». C’est une sélection plutôt naturelle et il n’y a rien de bien méchant.

Mais dans le cas des OGM, on va prélever plusieurs gènes plus résistants et les mettre sur un seul plant. Et ça, ça fait un super plant méga trop fort 💥

 

Ces OGM permettent de produire plus mais représentent possiblement des risques sanitaires et des risques environnementaux…

Aujourd’hui, nous n’avons pas suffisamment de recul pour affirmer avec certitude que les OGM c’est bien ou c’est pas bien… La question n’est pas encore tranchée ! Certaines études disent qu’il n’y a pas de risques, d’autres soulignent que les études menées ne le sont pas assez longtemps…

La question est aussi particulière puisque l’un des plus gros acteurs des OGM est Monsanto. En parallèle, Monsanto produit l’herbicide RoundUp à base de glyphosate un « toxique probable » pour l’Homme. Monsanto produit donc à la fois des herbidices toxiques et aussi des OGM (dont certains justement resistants au RoundUp… *C’est complexe, on l’admet*). Du coup, c’est assez naturel de se méfier des OGM 😓

 

En tout cas, en France :
• il est interdit de produire des OGM
• sauf OGM interdits, il est autorisé d’importer des OGM et de les transformer.

Si vous voulez en savoir plus, la page Wikipédia est très très bien faite (même si, comme vos profs du collège, on vous invite à vérifier systématiquement les sources, hein !).

Le soja dans tout ça

Ce qui importe, ce ne va pas être l’origine du produit transformé (votre tofu, votre lait, etc.) mais l’origine du soja qu’il contient. On oublie donc le pays de fabrication du produit, ce qui compte c’est la provenance du soja.

Il est interdit de produire du soja OGM en France et même dans toute l’Europe (ouf !) donc si vous choisissez un soja produit en France, vous êtes sûrs de ne pas avoir d’OGM.

Par contre, si votre soja ne vient pas de l’Union Européenne, il y a 2 options :
• la teneur d’OGM dépasse 0.9% -> il sera indiqué sur l’étiquette la présence d’OGM
• la teneur est en dessous -> aucune mention n’est obligatoire 😾

Donc, récapitulatif :

  1. Privilégiez le soja qui a été produit en France
  2. Regardez les étiquettes à la recherche d’une mention d’OGM si votre soja n’est pas français.

You’re good to go!

Petite info en plus : dans le cas de la viande, le producteur n’a aucune obligation de préciser sur l’étiquette qu’un animal a été nourri au soja OGM toute sa vie. Pas cool cool 😤

Le soja et les hormones

Le soja contient des isoflavones *jamais entendu 🙈*. Il s’agit d’une molécule qui ressemble fortement à un œstrogène, une hormone féminine. Le corps a dû mal à différencier cette molécule d’isoflavone et les œstrogènes naturellement produits par le corps ! Et on sait à quel point il ne faut pas trop jouer avec les hormones ou en tout cas y faire attention.

Ce que la rumeur dit

Ces isoflavones pourraient favoriser le développement des cellules cancéreuses d’un cancer du sein, amoindrir le développement des attributs sexuels des garçons, baisser la qualité du sperme, etc. Des symptômes pas bien sympas et qu’on ne souhaite à personne.

Les recommandations

La situation est différente que vous soyez enceinte (ou essayez de le devenir) ou pas donc on va séparer les cas !

    1. Pas de bébé prévu à l’horizon

L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (communément appelée INPES) a établi qu’il ne fallait pas consommer plus de 1 mg d’isoflavone par kilogramme et par jour. Ce qui fait 60 mg par jour pour une personne de 60 kg, et 80 mg pour une personne de 80 kg, vous comprenez le principe !

Mais bien sûr, vous ne savez pas combien il y a de mg d’isoflavone dans ce que vous mangez. Alors voilà quelques repères :
• 1 verre de jus de soja : 10 mg
• 1 dessert au soja : 44 mg
• 100g de tofu : 28 mg
• 
1 gélule de complément alimentaire : 100 mg (faites attention à vos compléments alimentaires du coup, vous pensez qu’ils contiennent telle ou telle vitamine mais il peut aussi y avoir du soja dedans).

Bah, du coup, sauf si vous vous nourrissez exclusivement de soja ou si vous pesez 30 kg, vous devriez être tranquille au niveau du soja.

    2. Vous êtes enceinte (ou vous essayez de l’être) 👶

Votre corps va devoir protéger et nourrir un petit être sans défense alors autant ne pas lui donner de choses néfastes pour sa santé ☺

Dans son guide de nutrition pour la femme enceinte (que vous pouvez retrouver ici), l’INPES recommande de ne pas manger plus d’un produit à base de soja par jour et d’éviter les compléments alimentaires qui en contiennent.

 

Au final :

Si vous êtes enceinte, limitez-vous à 1 produit au soja par jour. Sinon, 2 produits devraient vous suffire.

Enfin, recherchez le soja produit en France !

Et pour garder un apport suffisant en de protéines, il y a des dizaines de légumineuses, céréales ou autres qui sont riches en protéines :

 

Laissez-nous un commentaire